L’immunité : la solution contre les variantes du Covid19

Les transmissions de la pandémie remettent en raison la primauté de la vaccination. Car les anticorps sont incapables à la reconnaissance du virus. Le merveilleux est que le système immunitaire humain a deux différentes armes de défense. Cette ligne de défense est les lymphocytes T. Une arme dont les médecins en font bon usage.

Lymphocytes TCD8+ : une moindre garantie, mais un secours utile

L’arrivée de variants a mis en questionnement l’efficacité de certains vaccins. Sur ce, une nouvelle autre forme de protégé a été mise en exergue pour un précieux secours : les lymphocytes TCD8+ encore appelés les lymphocytes tueurs. Une fois que le virus entre dans l’organisme, les anticorps sont les défenseurs qui empêchent leurs entrées dans la cellule. Dans le cas où elles seront infectées, les lymphocytes TCD8+ jouent leur rôle en constituant la deuxième ligne de défense. Jacqueline Marvel, immunologiste à la CIRI, explique que les lymphocytes TCD8+ ne décèlent pas le virus. Néanmoins, grâce aux cellules stressées, ce dernier arrive à le déceler. Dans l’idée d’entraîner la production d’anticorps dits neutralisants, des vaccins contre le SARS-CoV-2 ont été envoyés. Les anticorps sont les seules machines pouvant produire une immunité antiputride, puis précisément bloquer le virus bien avant son infection dans la cellule. Jacqueline Marvel souligne : ≪ une remède entraînant des LTCD8+ n’empêche guère l’infection, mais limite maladie en tuant les cellules qui aident les virus à se répliquer.

Des cellules T immunes aux variants.

Les lymphocytes TCD8+ sont peu sensibles à la transmission du virus. Cependant, les anticorps sont susceptibles de reconnaître que les protéines à la surface du virus. Parlant des TCD8+, ils ne repèrent que de panoplies de protéines que ce soit à l’intérieur ou à la surface.. D’après une étude diffusée dans la revue celle Report, les cellules T identifient au moins 30 à 40 épitomes différents sur la pathologie SARS-COV-2.