Les paris sportifs : Les tenants et aboutissants légaux

Avec la popularité croissante des paris sportifs, de nombreuses personnes se demandent s'ils sont réellement légaux. La réponse à cette question n'est pas aussi simple que vous pourriez le penser. Aux États-Unis, la légalité des paris sportifs dépend d'un certain nombre de facteurs, tant au niveau fédéral qu'au niveau des États. Continuez à lire pour en savoir plus sur les tenants et aboutissants légaux des paris sportifs aux États-Unis.

Loi fédérale

Au niveau fédéral, les paris sportifs sont principalement régis par la loi de 1992 sur la protection des sports professionnels et amateurs (PASPA). Vous pouvez obtenir plus d'informations ici. La PASPA interdit essentiellement les paris sportifs dans tous les États, à l'exception du Nevada, du Delaware, du Montana et de l'Oregon. Cependant, la PASPA permet également aux États individuels d'abroger leur interdiction des paris sportifs s'ils le souhaitent. En 2018, la Cour suprême des États-Unis a déclaré le PASPA inconstitutionnel, ouvrant ainsi la voie à la légalisation et à la réglementation des paris sportifs par les États individuels s'ils le souhaitent

Loi de l'État

Depuis la décision de la Cour suprême en 2018, un certain nombre d'États ont légalisé et commencé à réglementer les paris sportifs à l'intérieur de leurs frontières. Actuellement, les paris sportifs sont légaux au Colorado, en Illinois, en Indiana, en Iowa, au Michigan, au Nevada, au New Hampshire, au New Jersey, au Nouveau-Mexique, à New York, en Oregon, en Pennsylvanie, à Rhode Island, au Tennessee, en Virginie, à Washington D.C. et en Virginie occidentale. De nombreux autres États envisagent actuellement une législation qui légaliserait et réglementerait les paris sportifs à l'intérieur de leurs frontières également
Comme vous pouvez le voir, la légalité des paris sportifs aux États-Unis est une question compliquée. Au niveau fédéral, les paris sportifs sont régis par la PASPA ; cependant, cette loi a été annulée par la Cour suprême en 2018. Cela signifie que chaque État a le pouvoir de décider de légaliser et de réglementer ou non les paris sportifs à l'intérieur de ses frontières.